Le 18 juin 1940, un certain De Gaulle, officier de l’armée française lançait un appel  via la radio anglaise BBC.

Dans le chao qu’il règne en France en ces jours de juin, son appel à continuer le combat hors de la métropole sera interprété pour certain comme un signal d’espoir, pour d’autres il sera considéré comme une traitrise à la patrie…

Des années plus tard les premiers seront accueillis en héros, pour les autres, ce sera le peloton d’exécution.

En ce mois de juin 1940, certains jeunes quitteront leur famille pour rejoindre les combattants de la France Libre.

 Leur parcours sera semé d’embuche avant de rejoindre les rangs de De Gaulle pour combattre en Afrique du Nord.

 Certains connaîtront la prison et parviendront à s’évader pour reprendre leur chemin.

18 juin 2013, cela fait 8 mois qu’une nouvelle section de l’Union Jeep Vexin s’équipe et s’entraine afin de rendre hommage aux héros de la France Libre.

A Magny-en-Vexin, c’est en représentant le Bataillon de Choc que le peloton d’honneur de l’UJV a fait sa première apparition.

Une cérémonie solennel où le peloton Bataillon de Choc en arme eu l’honneur de se  souvenir de ces jeunes gens qui un jour de 1940, alors que tout semblait perdu, ont gardé espoir en la victoire.